Neurofeedback


neurofeedback_brainLa méthode Neurofeedback

Le Neurofeedback a pour but de permettre au cerveau de s’auto-réparer, de s’auto réguler. La plasticité du cerveau rend toujours possible des changements qui permettent un meilleur fonctionnement. Il est toujours  capable d’apprendre, quel que soit son état, quelle que soit son organisation.

Sue et Val Brown ont conçu le système Neurocare. Ils s’appuient sur un logiciel capable de mesurer l’activité globale du cerveau grâce à des capteurs . Le client est confortablement installé dans un fauteuil et écoute simplement de la musique ou visionne un film. Il peut fermer les yeux ou somnoler.

 

neurocare 2 (Copier)neurocare 5 (Copier)L’activité électrique est analysée. Les variations d’intensité qui dépassent un certain seuil sont immédiatement détectées et déclenchent l’interruption de la musique écoutée.

Le cerveau réagit car il attendait un flux continu.

Cela le surprend, l’activité en cours est interrompue, il cherche à se réorienter

(il ne s’agit pas d’imposer au cerveau de se caler sur une certaine norme)

  • BRAINL’événement inattendu est évalué comme ne présentant aucun danger,
    • Le cerveau retourne au présent dans un environnement sans menace (il ne faut aucune pression du praticien sur son client ou lui-même).
    • La réponse de relaxation peut se faire, elle consiste à diminuer l’état d’inconfort, à revenir à une organisation moins turbulente et qui minimise les dépenses d’énergie ;
    • Le cerveau mémorise cette nouvelle façon de gérer, il sera plus à même de s’auto-réguler  par la suite.

L’information permet au cerveau de retrouver flexibilité et résilience, ses 2 qualités fondamentales. Neurocare a simplement donné une information au cerveau sur ce qu’il venait de faire, ce qui lui permet de se réorganiser et de fonctionner du mieux qu’il peut. Plus le client lâche prise, renonce à toute forme de contrôle, plus la réorganisation se fait au niveau non-conscient, plus la méthode est efficace.

Cet apprentissage entraîne des changements dans des domaines très différents (cognitifs,émotionnels, physiques) et régule d’autres systèmes de notre corps (cardiaque, hormonal, immunitaire ) car notre cerveau contrôle de près ou de loin tous ces systèmes.

  • Neurocare n’est pas une approche médicale
  • Il n’y a pas de diagnostic ni traitement spécifique
  • Le principe est le même pour tous
  • Ce n’est pas une stimulation, le cerveau fait ce qui lui plaît, ce qu’il peut
  • Le processus de changement est propre à chaque personne et se fera au mieux des possibilités de chacun